AMERIQUE centraleGuatemala

Escapade à Monterrico, Guatemala

Monterrico

Monterrico, c’est une charmante station balnéaire du Sud du Guatemala. Elle se trouve à environ deux heures de la capitale du pays, ce qui en fait aussi un lieu très prisé des guatémaltèques qui viennent y prendre l’air le week-end.

Enfin, prendre l’air, c’est vite dit ! Car Monterrico est située sur la côte Pacifique, et les températures la journée atteignent rapidement les 35 degrés ! Cependant, en choisissant un hôtel avec piscine, le temps est largement supportable. La petite brise de fin de journée vient rafraîchir tout ça et c’est vraiment très agréable.

Que faire à Monterrico ?

Profiter de la mer ! La particularité de Monterrico est que le village est bordée par une très longue plage de sable noir. Et oui, le Guatemala est un pays volcanique !

A seulement quelques kilomètres se trouvent le biotope de Monterrico, qui abrite pas moins de 60 kilomètres de canaux au coeur de mangroves luxuriantes. J’ai profité d’une rencontre avec l’un des villageois pour tester une balade en pirogue au lever du soleil (départ 5H30) et c’était absolument magnifique. Les couleurs des arbres mêlées au soleil levant et aux divers oiseaux se réveillant eux aussi donne une atmosphère vraiment incroyable.

En plus de cela, je ne sais pas si c’est parce que je suis venue en basse saison, mais nous étions absolument tous seuls ce matin-là. On ne va pas bouder son plaisir, il faut admettre que ça ajoute grandement à la magie du lieu.

Pour faire cette balade, il vous suffit de vous rendre au petit port de la mangrove de Monterrico et de réserver directement pour le lendemain votre tour.

Monterrico

Monterrico

Monterrico

Monterrico est aussi connu pour ses refuges de tortues : en effet, pas moins de cinq espèces de tortues marines viennent pondre chaque année entre Juillet et Septembre sur les plages de Monterrico et des environs. Cependant, avec le braconnage et le fait que beaucoup de guatémaltèques mangent les oeufs de tortues, plusieurs refuges sont nés sur la côte afin de les protéger.

Si vous avez un peu de chance (ce qui n’a pas été mon cas), vous pourrez même assister à un lâcher de bébés tortues ! En effet, les refuges, après avoir récoltés les oeufs et les avoir couvés dans le sable, relâchent les bébés tortues lorsque les oeufs éclosent, pour leur donner une chance de rejoindre la mer.

Où dormir à Monterrico ?

J’ai logé à l’hôtel El Faro, un superbe complexe tout neuf situé en bord de mer. L’endroit est franchement très beau, les chambres nickel et spacieuses et la piscine immense. La nourriture du resto est aussi délicieuse (heureusement parce qu’il se trouve quand même à 15 minutes en taxi du centre, autant dire qu’on a dîné là les deux soirs).

Les prix ne sont pas donnés, mais c’est le cas partout sur la côte Pacifique du Guatemala si vous souhaitez un logement décent. Il faut donc compter environ 90 dollars la nuit pour deux au minimum.

Gros bémol en revanche sur le service de cet hôtel, il n’y a aucun management et la réception est vraiment très moyenne.

Venir à Monterrico

Il y a des shuttles collectifs quotidiens pour Monterrico depuis Antigua et Panajachel. Il faut compter respectivement 2H30 et 4H30 de route.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *