AMERIQUE centraleMexique

Visiter Valladolid au Mexique

Visiter Valladolid était évidemment sur ma liste des choses à faire dans le Yucatan. C’est une destination assez touristique, bien connu des voyageurs, et pourtant, en y étant en Janvier dernier, je ne me suis vraiment pas sentie noyée dans un flot de voyageurs. En effet, dans la péninsule du Yucatan, beaucoup de touristes se cantonnent à Cancun, Tulum ou Playa del Carmen, sans prendre le temps d’aller explorer l’arrière-pays, pourtant rempli de belles villes coloniales, de cénotes et de temples mayas.

Visiter Valladolid : que faire ?

J’ai beaucoup apprécié cette ville à taille humaine, où l’on peut facilement se promener à pieds. L’intérêt principal de la ville est son centre, organisé comme pour chaque ville coloniale autour de la place centrale, le Parc Francisco Canton Rosado. Sur cette place se trouve une majestueuse cathédrale mais aussi de nombreux cafés pour un petit-déjeuner ou repas local.

Visiter Valladolid

Pour faire simple, ce sont les grandes avenues qui traversent Valladolid d’Est en Ouest et du Nord au Sud qui sont intéressantes, grâce à leurs façades colorées. Flâner dans ces rues permet de s’imprégner aussi de l’ambiance local : n’hésitez pas à vous arrêter dans de petits bars typiques ou l’ambiance est au rendez-vous !

Autre chose à ne pas manquer : le cénote Zaci, qui se trouve en plein centre-ville. C’est d’ailleurs le seul de la péninsule, ce qui le rend encore plus impressionnant. Il se situe au sous-sol, dans une immense cavité, entouré de magnifiques plantes tropicales. Nous y sommes allés assez tôt le matin, vers 8 heures, et nous étions à peine une poignée à visiter l’endroit et s’y baigner.

Visiter Valladolid

Mais surtout, Valladolid se situe à seulement 40 minutes en voiture du fameux site de Chichen Itza, les temples mayas les plus connus (et les plus visités) de tout le Mexique. Si le site vaut évidemment le détour, car il est magnifiquement conservé, il faut admettre que le développement touristique lui a fait perdre de son charme : entre l’entrée te donnant l’impression d’arriver à Disneyland, les vendeurs ambulants AUX PIEDS des temples, et les nombreux groupes qui s’agglutinent devant la pyramide principale en tapant dans leurs mains (vous comprendrez en y allant, je vous laisse le suspense), on peut vite sortir de l’atmoshère pourtant si sacrée du lieu.

L’univers maya me fascine et j’avoue aussi que, pour l’avoir visité sans guide, il manque un petit quelque chose à la visite. Les Mayas étaient un peuple plein de secrets et qui suscite encore aujourd’hui beaucoup de questions ! Aussi, visiter Chichen Itza avec un guide permet de plonger au coeur de l’Histoire maya.

Visiter Valladolid

Concernant le côté pratique : je vous conseille d’aller à Chichen Itza tôt le matin, car il fait très chaud dans la journée, et surtout pour éviter la queue à l’entrée. Le site ouvre à 8 heures et l’entrée coûte en tout 170 pesos mexicains par personne.

Visiter Valladolid : où dormir ?

J’ai pour ma part dormi à l’hôtel 41 lors de mon séjour. Un peu excentré, les chambres sont très simples mais propres et spacieuses, il y a une piscine et un grand jardin. C’est un hôtel dénué de charme mais pratique car il dispose d’un parking gratuit et surveillé (c’est toujours mieux quand tu as loué une voiture), et qu’il est à un prix très raisonnable : 20 euros la nuit pour 2, en chambre privée avec salle de bains et climatisation.

Se rendre à Valladolid

Valladolid fut pour ma part la deuxième étape de mon voyage au Mexique, après Tulum. Avec plusieurs arrêts pour découvrir les cénotes somptueux (je t’en parle en détails ici), nous avons mis environ 2 heures en voiture, car il y a 100 kilomètres. Il est aussi possible de se rendre à Valladolid directement depuis Cancun : dans ce cas comptez environ 160 kilomètres.

En Janvier 2018, nous n’avons eu presque personne sur les routes, et vraiment 0 bouchons ! L’option voiture ou transports en commun est donc recommandé pour aller visiter Valladolid et le Yucatan tout court.

2 thoughts on “Visiter Valladolid au Mexique

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *