AMERIQUE centraleBons plans voyageGuatemala

Voyager au Guatemala : les transports en commun

voyager au guatemala transports

Je n’ai pas écrit ce post plus tôt car je n’avais pas encore eu l’occasion de beaucoup voyager au Guatemala. Mais dernièrement, je suis allée à Quetzaltenango (je te parle de l’hôtel où j’ai dormi dans un prochain article!) et pour revenir, j’ai appris en dernière minute qu’il n’y avait pas de shuttle, mais seulement des bus publics ! Sur le coup, j’ai un peu flippé car j’étais toute seule, et puis finalement, je n’avais pas le choix.

Cela me donne l’occasion de te donner quelques conseils sur les transports en commun pour voyager au Guatemala !

voyager au guatemala transports
La queue pour entrer dans le bus public

Voyager au Guatemala en transports en commun : recommandé ou pas?

Mille fois oui ! En effet, chaque bus public (aussi appelé chicken bus) est doté d’un chauffeur et d’un “helper”, qui fait payer les entrées, mais qui est aussi là pour t’aider. J’étais à la gare de Quetzaltenango, et un homme est venu vers moi et m’a demandé ma destination. Lorsque j’ai dit “Lac Atitlan“, il m’a attrapé par le bras et s’est mis à courir en me disant “vite, vite, le bus est en train de partir, tu vas devoir attendre 30 minutes sinon”.

Bref, n’ayez pas peur, au Guatemala, pas vraiment d’arnaques, les helpers sont vraiment là pour t’aider et sont très gentils.

Ces bus publics s’arrêtent par contre rarement à la destination que tu souhaites. Par exemple, pour faire le trajet Quetzaltenango – Panajachel (lac Atitlan), j’ai dû prendre trois bus différents. Mais encore une fois, les helpers retiennent où tu souhaites aller et te déposent là où un autre bus te prendra pour t’emmener à bon port. Pour ma part, j’ai dû attendre maximum 5 minutes entre chaque bus et suis arrivée en 2H30 à Panajachel depuis Quetzaltenango (la durée normale quoi). J’ai mème croisé une américaine dont c’était le premier voyage hors de son pays, et elle m’a dit être surprise tellement c’était facile, alors qu’elle était vraiment stressée de voyager comme cela au début.

Au niveau du prix? Ce trajet m’a coûté 26 Quetzals, soit 3 euros … Soit bien moins cher que l’aller qui m’avait coûté 140 Quetzals (16 euros environ) via une agence touristique à Panajachel !!

Les transports au commun au Guatemala : immersion totale

En plus de ça, voyager au Guatemala en transport local, c’est une vraie expérience en soi ! Non seulement, les locaux te font des grands sourires, te tapent la discute (je suis devenue super pote avec mon voisin), voire parfois s’endorment sur ton épaule (véridique!) mais surtout, des vendeurs ambulants montent toutes les cinq minutes dans le bus pour te vendre eau, fruits frais découpés, cacahuètes, etc …

Et cerise sur le gâteau, les bus locaux sont aussi l’occasion pour les religieux de venir te lire quelques passages de la Bible, ou pour les shamanes de te vanter leur dernier médicament naturel pour régler tes problèmes de reins. Bref, c’est une expérience en soi, que je recommande à tous les voyageurs, au moins une fois pendant ton périple !

Quelques idées de prix et de trajet :

Panajachel à Antigua (et vice versa) = le bus public te fera faire Panajachel-Solola / Solola-Los Encuentros / Los Encuentros-Chimaltenango / Chimaltenango-Antigua = le tout en 3 heures et pour 26 Q !

Quetzaltenango à Panajachel (et vice versa) = le bus public fait le trajet Quetzaltenango-Cuatro Caminos / Cuatro Caminos-Solola / Solola-Panajachel = le tout en 2H30 et 26 Q aussi donc

A priori, le trajet Panajachel – Guatemala city coûte environ 35 Q mais je ne l’ai pas encore testé !

 

3 thoughts on “Voyager au Guatemala : les transports en commun

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *