Un séjour au Lake Chala : des allures de bout du monde


Tanzanie / Tuesday, November 28th, 2017

Voilà déjà 5 jours que je suis arrivée au Lake Chala Safari Lodge, un lodge situé en pleine nature, aux confins de la Tanzanie. A ma gauche, une vue imprenable sur le Kilimanjaro, et à ma droite, un panorama superbe sur le lac Chala. Ce lieu, situé à 50 kilomètres de la ville de Moshi, est un petit bout de paradis pour qui souhaite profiter du calme, de la nature et d’un séjour reposant, au cœur de la savane tanzanienne.

Le Lake Chala Safari Lodge

Le lodge comporte 6 tentes en « dur », toutes assez éloignées les unes des autres, et idéales pour profiter d’un séjour en toute intimité. Chaque matin, la vue sur la vallée, qui donne jusqu’au Kenya, est à couper le souffle.

Le restaurant, construit telle une immense coupole en bois, permet d’observer divers animaux sauvages et d’admirer le lac, qui s’est formé au cœur d’un immense cratère. On dit même qu’il s’agit du plus profond lac d’Afrique !

Le Lake Chala Safari lodge abrite également un camping, où l’on peut poser sa tente ou en louer, et profiter d’un super barbecue et d’un feu de camp le soir. Le paradis en somme !

La nature à portée de main

En se promenant de ma chambre au restaurant, j’ai pu voir une horde de babouins, qui se promenaient tranquillement au milieu des arbres. Pas farouches, ils m’observent avec insistance, regard que je leur rend bien volontiers !

En descendant via un chemin non balisé et pas forcément très facile d’accès, on arrive, en environ 20 minutes de marche, au ponton, porte d’accès du lac. Là, baignade dans les eaux claires du lac et kayak sont au rendez-vous. C’est un paysage assez incroyable que je ne pensais absolument pas voir en Tanzanie ! En effet, le lac et ses environs sont d’un vert flamboyant en ce mois de Novembre, alors que je m’attendais à une savane clairsemée et surtout d’une couleur plutôt marron.

Bref, en chemin, on peut aussi observer plusieurs types d’oiseaux, dont des aigles, mais aussi des lézards aux couleurs bleu et orange, et diverses espèces de singes.

Au retour, une bière Kilimanjaro ou Serengeti t’attendent au bar, pour profiter des lueurs rosées du soleil, qui tombe lentement vers 18H30 sur la vallée. Les jours de temps dégagé permettent aussi d’observer très clairement le Kilimanjaro, dont le sommet est enneigé presque toute l’année.

Une région hors des sentiers battus, que peu de visiteurs prennent le temps de découvrir : pourtant, loin des jeeps nombreuses qui se pressent dans le Serengeti ou le cratère du Ngorogro, le Lake Chala est une destination secrète qui ne manque pas d’activités ! Je recommande une petite excursion à la journée depuis Arusha ou Moshi, voire une nuit en tente, à tous les voyageurs qui souhaitent profiter d’une nuit loin de toute civilisation, sans internet, et avec juste le bruit des animaux et la lumière du jour comme « dérangement ».

One Reply to “Un séjour au Lake Chala : des allures de bout du monde”

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *