Zanzibar : la visite de Stone Town


AFRIQUE, Tanzanie / Monday, November 20th, 2017

Voyage gratuitement :

Voilà encore quelques heures, je me trouvais en plein bouchon à Bangkok, au coeur d'une ville bruyante, polluée, mais évidemment attachante. Après 10 mois d'une vie palpitante au pays du sourire, je m'envole pour une île où les habitants ne sont pas moins chaleureux: Zanzibar. Bercée par l'Océan Indien, Zanzibar est probablement la destination la plus paradisiaque que j'ai eu la chance de visiter, et je te promets qu'aucune de mes photos ne sera photoshoppée (Ahah.) !

Toute île est accompagnée de son Histoire, parfois douloureuse, parfois récente, mais surtout captivante et remplie de vestiges. C'est donc par Zanzibar city que le périple d'une semaine commence, et plus particulièrement par le quartier de Stone Town, la vieille ville historique.

Stone town

Où dormir à Stone Town - Zanzibar ? 

On pose nos affaires à l'hôtel Dhow Palace, un établissement historique situé Rue Baghani, et clairement un emplacement idéal pour découvrir la ville à pieds. Le bâtiment date de 1559, et fut construit par une riche famille. Il a vu passer de nombreuses générations et abrite également quelques superbes meubles. Les chambres sont spacieuses et ont un petit charme désuet que j'aime beaucoup. Piscine, petit-déjeuner varié et grand balcon viennent compléter cet hôtel qu'il est difficile de ne pas aimer.

Que faire à Stone Town ? 

Plaque tournante du commerce d'or mais aussi de la vente d'esclave, l'île de Zanzibar a une histoire pour le moins tumultueuse. C'est pourquoi je te suggère de commencer par la visite du musée de l'esclavagisme, situé à proximité de la cathédrale anglicane. 11500 schillings plus tard (soit 5 USD), on en ressort un peu perturbé à cause de toutes ces images mais cela permet d'avoir une vision générale de l'Histoire de la région. 

Le marché de Darajani, situé non loin de là, est LE vrai cœur de la ville. Il est recommandé d'y aller tôt le matin, car on peut y admirer les tonnes de poisson frais sur les étals, et surtout les habitants qui y viennent nombreux pour faire le plein d'aliments frais. C'est aussi l'occasion de goûter à quelques fruits et légumes locaux et d'acheter le plein d'épices ! 

Darajani market

La balade continue au gré des ruelles étroites de la vieille ville: au détour d'une rue, on peut découvrir les anciens bains perses, dont une partie est utilisée encore aujourd'hui, ou encore des places animées, notamment Jaws Corner

Stone town

Enfin, c'est en bord de mer qu'il faut venir, non seulement pour découvrir l'architecture coloniale des maisons d'inspiration anglaise et orientale. Côte à côte, la célèbre "Maison des Merveilles" datant du 19è siècle et bordée de colonnades, les maisons cernées de moucharabiés en bois, et des vestiges de l'occupation omanaise, comme le vieux fort. 

La fin de journée est consacrée à une balade sur la promenade, en bord de mer, pour terminer en beauté dans le parc de Forodhani : c'est là qu'a lieu chaque soir un petit marché de nuit destinée à la nourriture, avec pas mal de stands de street food, qui sont franchement délicieux ! Brochettes de thon, samoussas, pizzas locales, pain au sésame, chapatis, etc ... Le meilleur moyen de finir la journée en somme, dans une ambiance familiale, chaleureuse et détendue.

visiter stone town à pieds

Mes bonnes adresses 

Pour améliorer cette journée déjà remplie - car une grosse journée suffit largement à la visite de Stone Town -, tu peux aller prendre un délicieux thé aux épices à Baboo beach café, situé en bord de mer, à côté de Shangani garden, et aller boire une bière locale Kilimandjaro ou Safari au Livingstone beach, en face d'un petit port de pêche, idéal pour admirer les couleurs rougées de la fin de journée, pendant que des dizaines d'enfants se baignent au milieu des bateaux traditionnels en bois. 

Ces articles peuvent aussi t'intéresser : 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *