Phnom Penh : que faire, que voir ? 


Cambodge / Sunday, July 2nd, 2017

Capitale cambodgienne,  Phnom Penh est une ville assez particulière: avec une histoire très marquante, notamment ponctuée d’une période de protectorat français et d’un génocide, cette ville a malheureusement peu de charme.

C’est clairement la ville que j’aime le moins au Cambodge, mais elle a quand même son petit charme ! L’atmosphère y est agréable, détendue et les gens sont vraiment très gentils.

Je recommanderai donc deux jours maximum si tu es un peu pris par le temps : une journée pour les incontournables et une autre pour s’éloigner du tumulte.

Que visiter ? 

Le Palais Royal fait évidemment partie des monuments à ne pas manquer, Et c’est clairement le plus bel édifice de la ville qui ne bénéficie malheureusement pas d’une très belle architecture. L’entrée coûte 6 dollars et on peut y admirer la Pagode d’argent et son bouddha d’émeraude.

Beaucoup visitent le Musée national, Je trouve personnellement qu’il n’a pas beaucoup d’intérêt car il est principalement orienté sur Angkor et ne nous apprend rien de spécial car il manque cruellement d’explications.

En revanche, les deux visites immanquables à Phnom Penh sont pour moi la Prison Tuol Sleng, ou encore S-21, ainsi que les Killing Fields, là où étaient emprisonnés et exécutés les dissidents ou la population durant le génocide, qui s’est terminé en 1979. L’Histoire du pays est méconnue et négligée et mérite pourtant qu’on s’y attarde: cela permet de mieux comprendre la mentalité cambodgienne.

Enfin, La pagode de Wat Phnom et une balade sur le Quai Sisowath permettent de terminer la journée en beauté.

Niveau marchés, Le marché russe ainsi que le Psah Kandal sont mes préférés ! Ça grouille de monde et d’etals colorés…

Le lendemain, deux options : l’île de Koh Dach ou le village flottant de Kompong Chhnang. Koh Dach, aussi appelée île de la Soie, est un bond dans le passé : maisons traditionnelles en bord de rivière et artisanat local parsèment cette charmante île très calme et agréable.

On y accède en 20 minutes en Tuk Tuk depuis le centre puis grace a un ferry. C’est une journée franchement agréable qui permet de s’immerger dans le quotidien du Cambodge qui est encore largement rural !

Où dormir ? 

Je viens de passer deux nuits à Villa Samnang, un petit boutique-hôtel de charme situé rue 302 : une très bonne localisation car il y a plein de bars et restos deux rues plus haut, dans la rue 278, qui boufe pas mal ! On est aussi à 5 minutes du Monument de l’Indépendance, 15 minutes du Palais Royal ou encore 25 minutes du marché central.

Il faut compter 35 dollars environ pour la chambre deluxe familiale, le petit-déjeuner est super bon et copieux, et les chambres sont spacieuses (c’était une chambre pour 4 donc le prix est vraiment intéressant). Bien sûr, à Phnom Penh on peut aussi dormir pour beaucoup moins cher dans guesthouses, il faudra alors compter environ 5 dollars la nuit.

villa samnang.jpg

Autre adresse sympa si tu souhaites un autre quartier  dans Phnom Penh : le Frangipani Living arts, situé au Sud de la ville, près de Tuol Sleng et du marché russe. C’est un quartier moins touristique, calme, et l’hôtel a vraiment du charme ! L’hôtel a un rooftop vraiment stylé avec un jacuzzi et une belle vue sur la ville.

6 Replies to “Phnom Penh : que faire, que voir ? ”

  1. Bonsoir,
    J’aimerai savoir à quelle période correspondent vos tarifs que vous donnez car j’ai regardé sur Booking les différents hôtels que vous conseillez sur Phnom Penh … le prix est le double pour février 2018…. ?!
    Pourriez-vous me dire s’il est possible de réserver autrement que par Booking ?
    Nous partons avec notre fille donc quand nous regardons sur Booking nous mettons 2 adultes + 1 enfant et souvent ils nous proposent 2 chambres donc le tarif explose….. pensez-vous qu’il est possible de réserver une chambre pour 2 adultes et leur demander à l’arrivée de rajouter un lit d’appoint ou nous risquons d’être boqués à l’arrivée par manque de place ?
    Puis je me permettre de vous demander plus de renseignements sur l’état des routes, la sécurité dans le pays, les transports aériens (possibles d’avoir un vol pour le sud de Siem reap pas cher comme en Thaïlande ?),…car plus on regarde différents blog de personnes qui sont aller visiter le pays moins on a envie d’y aller … le commentaire ne sont pas rassurant !!!! Nous avons visiter la Thaïlande et le Vietnam et nous avons jamais eu le sentiment d’insécurité…ici nous nous demandons si prenons nos billets ou pas…..
    Merci d’avance pour votre réponse

    1. Bonjour, merci de votre message ! Mes tarifs correspondent à environ toute l’année sauf Noël et … Février malheureusement ! En Février, en plus des vacances scolaires européennes, c’est surtout le Nouvel an chinois et vietnamien (cette année aux environs du 16 Février). C’est une période TRES chargee où de nombreux asiatiques voyagent ! D’où les prix 🙂
      Pour ce problème de chambre, contactez directement l’hôtel, souvent ils vous incluent un lit supplémentaire enfant sans trop de frais :). Quel est votre budget, je peux certainement vous recommander quelques adresses!
      J’ai vécu pendant deux ans au Cambodge, et je n’ai jamais ressenti de problèmes d’insécurité à Siem Reap, Battambang, Sihanoukville … A Phnom Penh, il faut juste être un peu plus vigileant (notamment dans les tuk tuk ou si vous laissez dépasser un sac on peut vous le piquer) mais honnêtement, aucun problème qui mérite que vous n’y alliez pas. Parralèlement, j’ai aussi vécu 1 an à Bangkok et j’ai eu le même sentiment de sécurité dans les deux pays ! Les Cambodgiens sont adorables !
      L’état des routes peut être chaotique, mais globalement ça va! J’ai passé ces deux années là bas à multiplier les trajets en bus (d’ailleurs prenez la compagnie Giant Ibis, très confortable, surtout avec un enfant) et aucun problème non plus !
      Pour les vols, malheureusement le pays ne bénéficie pas de nombreuses compagnies comme en Thaïlande … Donc de Siem Reap, plusieurs options (selon votre budget, la durée du voyage, vos envies …) :
      – un bus de 3h jusqu’à Battambang, pour découvrir cette ville charmante peu touristique. Pour dormir, des amis français à moi tiennent la guesthouse Sangker guesthouse et sont adorables: ils ont deux enfants donc ça peut être chouette de les rencontrer. Puis un autre bus de 5h jusqu’à Phnom Penh
      – un bus de nuit (Giant Ibis encore une fois) de Siem Reap à Phnom Penh, il faut compter environ 7h de route.
      – un vol Siem Reap – Phnom Penh ou Siem Reap – Sihanoukville si vous voulez aller à la plage !

      Voilà, n’hésitez pas si vous avez d’autres questions bien sûr !

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *